Au Bar d’Audiard (6)

Au Bar d'Audiard

Là, j’avoue que j’ai hésité avant de choisir une cita­tion du film que vous devez retrou­ver. En fait, beau­coup me plai­saient alors je me suis dis : Coléop­tère, ne sois pas chien !

Et vous voilà avec deux fois plus de chance de gag­n­er… le droit de rejouer !

Michel Audiard (Dessin N&B)
Michel Audi­ard (Dessin N&B)

- Je suis pas men­di­ant. J’ai jamais eu de sous de per­son­ne… Même quand je tra­vail­lais.
 — Per­son­ne au monde n’empêchera les gens de par­ler dans ton dos. Le prin­ci­pal, c’est qu’ils se taisent quand tu te retournes.

Illus­tra­tion : Michel Audi­ard, par Car­i­ca­ture Zone


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

4 réflexions sur « Au Bar d’Audiard (6) »

  1. Résumé du film :

    Lâché en plein Paris par deux mau­vais plaisan­tins de son vil­lage, un provin­cial sim­plet décou­vre l’amour.

    Enfant de l’Assistance publique, Goubi a été élevé par le père et la mère Catolle. Con­sid­éré comme l’idiot de son vil­lage de Jaligny-sur-Bres­bres, dans l’Allier, il rêve depuis tou­jours de voir Paris, la tour Eif­fel et Mont­martre. Deux gars de la com­mune ont un jour l’idée de le faire boire et de le trans­porter jusqu’à la cap­i­tale, incon­scient, au milieu des choux qu’ils vont livr­er aux Halles. Lorsqu’il revient à lui, Goubi met un cer­tain temps à réalis­er où il se trou­ve, puis décide de par­tir à la recherche de la tour Eif­fel. Or voici qu’une jolie jeune fille, Juli­ette, lui offre très aimable­ment de mon­ter dans sa voiture…

    Source : Les fich­es du ciné­ma /​michelaudiard.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.