Ça va là, pas trop limite nervous breakdown ???

Écoute, on te con­naît pas ! Mais laisse-nous t’dire que tu te pré­pares des nuits blanch­es, des migraines, des ner­vous break­down, comme on dit de nos jours…”

Ex-truand aujourd’hui rangé, Fer­nand Naudin dirige une usine de tracteurs et mène une vie pais­i­ble, jusqu’au jour où il reçoit un télé­gramme de Louis, alias “le Mex­i­cain”, un vieil ami qui l’appelle à son chevet. Avant de ren­dre son dernier soupir, Louis charge Fer­nand de met­tre de l’ordre dans ses affaires et de s’occuper de Patri­cia, sa fille, qui n’a jamais rien su des coupables activ­ités de son père. Fer­nand se rep­longe ain­si dans un univers qu’il con­naît bien et, assisté du notaire du défunt, Maître Folage, ne tarde pas à se heurter à Raoul et Paul Vol­foni, deux mal­frats qui lorgnent sur les affaires du “Mex­i­cain”…”

Source : Michel Audi­ard


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.