La vie, la mort, l’hiver, l’aurore…

Il y a ceux pour qui la vie con­tin­ue et ceux, moins chanceux, pour qui elle s’arrête… Il y a ceux pour qui la vie est un jeu et ceux, moins inno­cents, pour qui ce n’est pas for­cé­ment une fête…

Con­tin­uer la lec­ture de « La vie, la mort, l’hiver, l’aurore… »

Le baudet brille et le bourrin sombre, ou la vanité de ce bas-monde…

Il était une fois un fils à grand-ton­ton, feu prési­dent de la région, fils égale­ment de ton­ton, ci-devant séna­teur des envi­rons, il était donc une fois un jeune plein d’ambition, qui par orgueil et dans l’excitation, un peu aus­si par tra­di­tion, se dit, je mis­erais bien sur Gorges plutôt que sur Far­i­on.

Con­tin­uer la lec­ture de « Le baudet brille et le bour­rin som­bre, ou la van­ité de ce bas-monde… »

Pitié, gardez Alain Rémond !

Enfin non, je veux dire, lais­sez-le nous, lais­sez nous le gardez, gardez le, quoi !

Con­tin­uer la lec­ture de « Pitié, gardez Alain Rémond ! »