La langue de bois du coléoptère (3)

Je reste fon­da­men­tale­ment per­suadé que la volon­té farouche de sor­tir notre pays de la crise inter­pelle le citoyen que je suis et nous oblige tous à aller de l’avant dans la voie d’un plan cor­re­spon­dant véri­ta­ble­ment aux exi­gences légitimes de cha­cun.

Con­tin­uer la lec­ture de « La langue de bois du coléop­tère (3) »

La langue de bois du coléoptère (2)

Mes­dames, Messieurs, le par­tic­u­lar­isme dû à notre his­toire unique entraîne une mis­sion somme toute des plus exal­tantes pour moi : l’élaboration d’un pro­gramme plus humain, plus frater­nel et plus juste.

Con­tin­uer la lec­ture de « La langue de bois du coléop­tère (2) »

La langue de bois du coléoptère (1)

Je reste fon­da­men­tale­ment per­suadé que la con­jonc­ture actuelle inter­pelle le citoyen que je suis et nous oblige tous à aller de l’avant dans la voie d’un pro­gramme plus humain, plus frater­nel et plus juste.

Con­tin­uer la lec­ture de « La langue de bois du coléop­tère (1) »

C’est pas celui qui parle le plus longtemps qui a forcément raison…

D’ailleurs, ce ne sont pas les bil­lets les plus longs qui sont for­cé­ment les plus lus…

Con­tin­uer la lec­ture de « C’est pas celui qui par­le le plus longtemps qui a for­cé­ment rai­son… »