Énergies Citoyennes, pour faire vivre la démocratie !

Éner­gies Citoyennes est une asso­ci­a­tion poli­tique de gauche alter­na­tive, créée le 10 févri­er 2000 dans l’agglomération de Chartres. Son objet social (rénové en sep­tem­bre 2007) est de rassem­bler des citoyens inspirés par les valeurs de la gauche human­iste, sociale et démoc­ra­tique afin de réfléchir et d’agir pour le présent et l’avenir du départe­ment d’Eure-et-Loir, à par­tir de ce con­stat : la vie poli­tique se porte mal, anesthésiée par l’inexistence du débat pub­lic et l’accaparement du pou­voir poli­tique par des élus cumulards.


EC Logo

Notre voca­tion pre­mière est donc de sus­citer le débat, d’où l’institution du Café Poli­tique le 3ème same­di de chaque mois au bistrot L’Escalier, au 1 rue du Bourg à Chartres, de 17 à 19 heures.

Autre mis­sion : con­naître et faire con­naître la poli­tique locale. C’est le rôle de L’Aiguillon, notre men­su­el imper­ti­nent d’informations de l’agglomération char­traine, style Canard Enchaîné, imprimé à 500 exem­plaires. Dans une ambiance de mir­a­cle per­ma­nent à cause de nos faibles moyens, nous tenons le rythme depuis plus de sept ans, con­tre vents, marées et procès. Ils n’ont pas réus­si à nous déracin­er, nous en sommes très fiers.

Cinq grands principes gou­ver­nent notre action : démoc­ra­tie par­tic­i­pa­tive, non cumul des man­dats élec­tifs, un seul renou­velle­ment de man­dat, éval­u­a­tion du tra­vail des élus et pro­mo­tion de l’économie sol­idaire et sociale.

Notre asso­ci­a­tion com­porte une soix­an­taine d’adhérents, mil­i­tants ou non, tous intéressés à la chose publique et à 95% non encar­tés. Elle a voca­tion à créer dans notre départe­ment des antennes locales (comme à Dreux depuis l’été 2007) afin qu’existe une véri­ta­ble alter­na­tive poli­tique, ici à Chartres comme ailleurs, Éner­gies Citoyennes n’étant qu’un mail­lon d’un vaste mou­ve­ment citoyen.

En mars 2001, Éner­gies Citoyennes avait présen­té une liste aux élec­tions munic­i­pales à Chartres. Au 1er tour, elle avait obtenu un score de 14,3% des votants exprimés (1.621 voix) et gag­né ain­si une légitim­ité que les par­tis poli­tiques ne lui recon­nais­saient pas auparavant.

Pour l’échéance de 2008, l’association sol­licite à nou­veau les suf­frages des électeurs char­trains en parte­nar­i­at avec le Par­ti Com­mu­niste Français, la Ligue Com­mu­niste Révo­lu­tion­naire et Lutte Ouvrière.

Lafontanelle, mem­bre d’Énergies Citoyennes (sous son vrai nom, évidemment !)


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...