Françoise Vallet, remède contre le mal de Gorges ?

En arrivant en tête de la lég­isla­tive par­tielle de la pre­mière cir­con­scrip­tion d’Eure-et-Loir organ­isée ce dimanche, la social­iste Françoise Val­let redonne un peu de couleur et le sourire à la gauche à six semaines des munic­i­pales.

Ségolène Royal et Françoise Vallet à Chartres (Salon Marceau, 25 janvier 2008)

Mais il fau­dra atten­dre dimanche prochain et le choix des électeurs du Modem qui, en fonc­tion de la déci­sion et d’une éventuelle “con­signe de vote” d’Éric Chevée, peu­vent décider de l’issue du scrutin.

Illus­tra­tion : Françoise Val­let et Ségolène Roy­al en meet­ing au salon Marceau de l’hôtel de ville de Chartres, Maitre Renard, 25 jan­vi­er 2008.


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...