La gestion de la commune à Mainvilliers ? Bonnet blanc et Blanc bonnet…

Lors de la dernière séance du con­seil munic­i­pal de Mainvil­liers, l’équipe sor­tante dirigée par Jean-Jacques Châ­tel a reçu un sat­is­féc­it pour sa ges­tion, de la part de l’opposition et par la voix d’Anthony Blanc. De deux choses l’une…

1° On ne peut que se réjouir que sur cer­tains sujets locaux, et finale­ment dans l’intérêt général de la pop­u­la­tion com­mu­nale, majorité et oppo­si­tion puis­sent trou­ver des vues com­munes. En la matière mal­heureuse­ment, l’exemple lucéen nous prou­ve que cette entente se fait générale­ment sur le dos des citoyens et des employés com­mu­naux.

Bannière du projet de campagne de Jean-Jacques Châtel

2° Cette remar­que du chef de file de l’opposition mainvil­loise, qui pour­rait pass­er pour un com­pli­ment, est en fait une cri­tique sévère : la ges­tion de Jean-Jacques Châ­tel n’est pas très éloignée de celle que mèn­erait le nou­veau cen­triste UMP Antho­ny Blanc à la même place : une approche sociale dic­tée par une con­cep­tion libérale lais­sant au “marché” ou aux “acteurs de l’économie” toute lat­i­tude pour que rien ne change.

Dans ces con­di­tions, le retrait de Frédéric Pigeard, pour­tant con­sid­éré comme un des meilleurs élus de l’équipe sor­tante, n’est pas du meilleur effet et ne présage rien de bon pour celles et ceux qui atten­dent de la gauche — mainvil­loise mais bien au-delà — une poli­tique courageuse et volon­tariste en accord avec son posi­tion­nement idéologique.

Un électeur de gauche, pour le pire et (surtout) le meilleur…
Illus­tra­tion : détail du pro­gramme de cam­pagne de la liste PS-DVG-PC à Mainvil­liers.


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

1 réflexion sur « La gestion de la commune à Mainvilliers ? Bonnet blanc et Blanc bonnet… »

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.