Le Manifeste des évidences (15)

Le manifeste des évidences ou la fin du train-train des affaires

J’actualise mon plan de finance­ment et mon plan d’affaires le 12 mars prochain, vers Bailleau-L’Êvèque. Demain, je suis à Nogent-le-Rotrou pour ren­con­tr­er un con­seiller de la bou­tique de ges­tion d’Eure-et-Loir. Ce matin même, his­toire de faire con­nais­sance avec mes futurs inter­locu­teurs, je ren­con­trais par ailleurs l’assistante sociale du secteur de Mainvil­liers, à qui j’apprenais l’existence d’une for­ma­tion à la créa­tion d’entreprise, à la Cham­bre de com­merce et d’industrie (CCI) d’Eure-et-Loir…

Bientôt, l'actuelle voix homogène des affaires semblera aussi forcée et artificielle que le langage du 18e siècle à la cour de France
Le Man­i­feste des Évi­dences — The Clue­train Man­i­festo (The End of Busi­ness as Usu­al)

Donc, plus que qua­tre-vingts bil­lets pour cette série d’auto pro­mo­tion sur le thème « moi, moi-même et en per­son­ne »… mais plus que trente-trois jours avant le démar­rage. Décol­lage prévu le 1er avril. Et non, ce n’est pas « un bro­chet de soix­ante-quinze cen­timètres »… (pri­vate joke)

Ce bil­let étant d’une plat­i­tude navrante sur la banal­ité du quo­ti­di­en d’un chômeur de longue durée, expul­sé de son loge­ment mais créa­teur de sa pro­pre entre­prise, je me dis à sa relec­ture que je ferais mieux de con­coc­ter une pla­que­tte de présen­ta­tion de ma boite avec des jolies couleurs appelant à l’exotisme, his­toire d’attirer le cha­land, au lieu de faire des phras­es à la Proust… Vite, vite, se dépêch­er d’engranger, avant d’être démodé !

Parce qu’être patron et faire son beurre aujourd’hui, ce n’est pas une sinécure, ren­dez-vous compte…

15. Dans quelques années à peine, l’actuelle voix homogène des affaires — le son des rapports de mission et des brochures — semblera aussi forcée et artificielle que le langage du 18e siècle à la cour de France.

Manifeste des évidences - Liberté pour le Net (Manifeste Cluetrain)
Man­i­feste des évi­dences — Lib­erté pour le Net (Man­i­feste Clue­train)

Envie de man­i­fester vos évi­dences ?
Suiv­ez le Clue­train Man­i­festo et lisez les bil­lets précé­dents :
12. Les marchés con­nec­tés en savent plus que les entre­pris­es sur leurs pro­pres pro­duits.
13. Ce qui se passe dans les marchés, se passe égale­ment par­mi les employés.
14. Pour leurs audi­ences en ligne, les entre­pris­es son­nent creuses, plates et lit­térale­ment inhu­maines.


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

2 réflexions sur « Le Manifeste des évidences (15) »