L’Écho des Maux, génèse…

L’écriture comme exu­toire, moyen de survie et thérapie. Je m’appelle Christophe Ancelin. Je suis né le 24 décem­bre 1975 à Paris XIVe.

J’ai passé mon enfance dans les Hauts-de-Seine, d’abord à Meudon de 75 à 78, puis à Châte­nay-Mal­abry de 78 à 89. Je suis allé en pri­maire à l’école Thomas Mazaryk.

Pen­dant l’année sco­laire 87–88, j’étais sco­lar­isé en classe de 5e au col­lège privé Sophie Barat (Châte­nay-Mal­abry), à la lim­ite de la com­mune et de Plessis-Robin­son (91). Je ren­trais tous les midis chez mes par­ents pour manger, soit en bus, que je devais pren­dre au niveau de la N186 (car­refour Sal­vador Allende), ou à pied en coupant par la forêt doma­niale de Ver­rières, le long de la route de la bor­dure des Bois.

Un jour j’ai voulu ren­tr­er plus vite et au lieu de descen­dre à pied l’avenue (rue Jean-Bap­tiste Clé­ment puis avenue Roger) qui passe devant […]

Orig­i­nal post by Christophe Ancelin


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...