Les moulins à vent ne nous font pas peur !

Préam­bule de la charte citoyenne du 23 octo­bre 2006 : Seront appelés Enfants de Don Qui­chotte tous les hommes et femmes décidés à se met­tre en dan­ger pour com­bat­tre l’injustice sociale et restau­r­er la dig­nité des per­son­nes, décidés à se met­tre en dan­ger pour sauver les principes fon­da­teurs de notre démoc­ra­tie et faire respecter les droits humains élé­men­taires, décidés à se met­tre en dan­ger pour pro­mou­voir une société frater­nelle et faire enten­dre la voix de ceux qui n’en ont plus.

Seront appelés Amis des Enfants de Don Qui­chotte tous les citoyens et citoyennes qui, par quelque moyen que ce soit (actions, dons, encour­age­ments, présences, pro­tec­tion, etc.) aideront ou sou­tien­dront un enfant de Don Qui­chotte à réalis­er son action citoyenne.


Sur ce site sont présen­tées les actions en cours sur lesquelles nous souhaitons com­mu­ni­quer et pour lesquelles nous sol­lici­tons l’aide de chaque e-citoyens.

Se met­tre en dan­ger ne sig­ni­fie en aucun cas une prise de risque physique ou cor­porel. L’intégrité de la per­son­ne physique est une valeur fon­da­men­tale que nous ne sauri­ons remet­tre en cause. La mise en dan­ger en ques­tion est de nature sociale, notam­ment par rap­port au regard et au juge­ment d’autrui.


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...