L’opposition en carton à Lucé, les Vauroux à vau-l’eau à Mainvilliers…

Ça gaza­it dur hier à la réu­nion publique organ­isée pour la réou­ver­ture des Vauroux…

- Frédéric Teboul (divers gauche) de Lucé : “J’ai été choqué par la façon dont l’opposition de gauche à Lucé a voté la délibéra­tion du con­seil munic­i­pal con­cer­nant le nom­bre de représen­tants au futur syn­di­cat des Vau­roux”.

Moi aus­si du reste, ça me les brise menues de voir ces gauch­es sans par­ties s’aplatir molle­ment pour ensuite ânon­ner comme des chèvres qu’ils sont les garants des intérêts citoyens, les vrais démoc­rates de la vraie gauche…

Conseil municipal de Lucé, compte-rendu du 15 décembre 2006 (L'Écho Républicain)

De ma fesse gauche, oui ! Mais atten­dons la suite…

Piqué au vif, le con­seiller général de Lucé, Xavier Roux (PS), s’étant sen­ti visé, a répon­du à son opposant aux dernières élec­tions can­tonales que “nous ne sommes pas en réu­nion poli­tique” tout en jus­ti­fi­ant la déci­sion de son groupe d’opposition. Lequel avait déjà déclaré, ne cachant pas sa colère (Ah ! le cour­roux de Roux…), si on avait voté con­tre, on nous aurait accusés de faire traîn­er les choses.

Xavier Roux

C’est moi ou Roux se rouille ???

Ce type nous dit en gros qu’en encour­ageant Lau­rans à blo­quer la créa­tion du syn­di­cat par ses pré­ten­tions exagérées, on avance plus vite. Gra­tien, Emmanuel, voire même Jacques, je vous en prie, ne lais­sez pas cet élu courageux s’enfoncer tout seul ! Réagis­sez comme vous savez le faire au con­seil munic­i­pal, taisez-vous !

Un citoyen lamb­da a ensuite pris la parole pour met­tre dos à dos les poli­tiques. J’étais là il y a un an et j’ai l’impression d’entendre les mêmes choses. On ne veut pas d’un débat poli­tique. Si la piscine n’a pas rou­vert, c’est bien à cause de cela.

Le dialogue Minsky-Châtel n'aura pas lieu (L'Écho Républicain, 19-12-2006)

C’est fou ce que les citoyens lamb­da peu­vent faire chi­er leur monde ces temps-ci…

À dis­sert­er à tout pro­pos et à don­ner leur avis (les poli­tiques le leur deman­dent ? Non ! Bah alors…), ils en auraient presque oublié qu’avec 6 élus (dont le vert Legrand et Robbe, classés à gauche) pour Lucé et 5 pour Mainvil­liers, la ville qui réclame la majorité des deux-tiers dans le futur syn­di­cat se serait retrou­vé en posi­tion de minorité en cas d’entente des gens de gauche… HORREUR !!!

Source : L’Écho Répub­li­cain des 15 et 19 décem­bre 2006


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...