Marly-Gomont, le bled où le beat est bon…

À Marly-Gomont, com­mune de Thiérache dans l’Aisne (Picardie), il y a plus de vach­es que d’habitants, mais elles ont le rythme dans la peau…

Surtout depuis que la com­mune rappe grâce à Kami­ni, le MC du vil­lage… Extraits.

Kamini - Marly-Gomont
Kami­ni — Marly-Gomont

À Marly-Gomont, y’a pas d’béton,
65 ans la moyenne d’âge dans les environs,
1 ter­rain d’tennis, 1 ter­rain de basket,
3 jeunes dans l’village donc pour jouer c’est pas chouette,
J’viens d’un vil­lage paumé dans l’Aisne, en Picardie,
Facile­ment, 95 % de vach­es, 7 % d’habitants, et par­mi eux,
Une seule famille de noirs, fal­lait qu’ce soit la mienne, putain un vrai cauchemar.
J’ai dit à mon père : “On aurait pu aller s’installer à Moscou, non ?
On aurait pas trop été dépaysé par la tem­péra­ture et ni par les gens”.
Il m’a répon­du : “hé et com­ment ça, mais tu te moques de moi toi, mais ça va aller hein”
Tu par­les, j’avais 6 ans, pre­mier jour d’école et ben j’ai chialé à cause d’ces p’tits cons là-bas, t’sais com­ment y m’appelaient ?
“Hé bam­boula, Hé Péti­to, Hé Bam­boula, Hé l’Noiraude hé”.
Dans la bouche des enfants, réside bien sou­vent la vérité des parents.

Écoutez le “rap rur­al” de Kami­ni : Marly-Gomont !

Kami­ni — Marly Gomont par kami­ni


Plus d’infos : Site offi­ciel de Kamini

Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

1 pensée sur “Marly-Gomont, le bled où le beat est bon…”