Le Manifeste des évidences (25)

Cela fai­sait une paie, depuis que j’écris, que je n’avais repris cette série d’évidences, afin de retenir encore un peu celles et ceux qui me lisent. C’est qu’entre temps, il m’a fal­lu créer mon cab­i­net d’écrivain pub­lic, dévelop­per l’ensemble de mes ser­vices et presta­tions et organ­is­er ma compt­abil­ité, jouer le com­mer­cial et le ban­quier, endoss­er les rôles de secré­taire et de pré­posé à la machine à café, dévelop­per la rela­tion client… Bref, tout faire, tout seul !

Con­tin­uer la lec­ture de « Le Man­i­feste des évi­dences (25) »

Radio coléoptère représente… (1) Rockin’ Squat : ce n’est que le début !

Cela fai­sait un moment qu’on n’avait pas poussé les Watts chez le coléop­tère et pour­tant, le bon son fuse dans sa tanière ! Ain­si donc, en prélude aux mis­siles dis­posés sur la rampe de lance­ment, en vue de la prochaine élec­tion, ci-après un petit aperçu de quelques-uns des thèmes qui lui sont chers et qu’un magi­cien du hip-hop a su met­tre en musique. Sou­venez-vous, ce n’est que le début…

Con­tin­uer la lec­ture de « Radio coléop­tère représente… (1) Rockin’ Squat : ce n’est que le début ! »

Nouvelles mystérieuses de la cathédrale de Chartres (15) : Jehan de Beauce arrête le temps

Jean Tex­i­er, dit Jehan de Beauce, ne conçut pas seule­ment cette pièce mon­tée pâtis­sière qu’on appelle le clocher neuf. Cette flèche de pierre den­telée a rem­placée les précé­dentes, de char­p­ente et de plomb, dont la dernière avait été vic­time de la foudre et d’un incendie, le 26 juil­let 1506.

Con­tin­uer la lec­ture de « Nou­velles mys­térieuses de la cathé­drale de Chartres (15) : Jehan de Beauce arrête le temps »

Woerth-Bettencourt, Balladur et Karachi, mafieux et pourris dans la cour de Sarkozy !

Le Tré­sor Pub­lic rem­bourse 32 mil­lions d’euros à une fraudeuse fis­cale mil­liar­daire au titre du boucli­er fis­cal, pen­dant que valsent d’autres mil­lions dans de som­bres affaires de rétro­com­mis­sions, liées à la vente de sous-marins au Pak­istan et qui auraient per­mis de financer la cam­pagne élec­torale d’Édouard Bal­ladur à la prési­den­tielle de 1995. Et pen­dant ce temps, les affaires con­tin­u­ent…

Con­tin­uer la lec­ture de « Woerth-Bet­ten­court, Bal­ladur et Karachi, mafieux et pour­ris dans la cour de Sarkozy ! »

Nouvelles mystérieuses de la cathédrale de Chartres (14) : Le sourire de la reine de Saba

Nous avons déjà par­lé de la reine de Saba dans la nou­velle « Black in black ». Cette reine légendaire n’a pas qu’une autre représen­ta­tion stat­u­aire sur le por­tail Nord. Elle trône aus­si, que dis-je, elle illu­mine la Por­tail Roy­al.

Con­tin­uer la lec­ture de « Nou­velles mys­térieuses de la cathé­drale de Chartres (14) : Le sourire de la reine de Saba »

Nouvelles mystérieuses de la cathédrale de Chartres (13) : La pierre de Berchères

Obélix lui-même aurait sans doute été le plus heureux des tailleurs de pierre sur le chantier de la cathé­drale. Con­traire­ment aux arti­sans égyp­tiens qui devaient faire venir leurs pier­res via le Nil de fort loin, de cen­taines de kilo­mètres avant d’arriver dans la Val­lée des Rois ou sur le plateau de Gizeh, le majestueux édi­fice con­sacré à Marie a été con­stru­it avec de la pierre locale.

Con­tin­uer la lec­ture de « Nou­velles mys­térieuses de la cathé­drale de Chartres (13) : La pierre de Berchères »

Nouvelles mystérieuses de la cathédrale de Chartres (12) : Tu parles Charles, tu l’as dit Péguy…

L’écrivain Charles Péguy est étroite­ment asso­cié à Notre-Dame de Chartres. Une plaque sur un pili­er rap­pelle ses deux pèleri­nages à Chartres dont il est spir­ituelle­ment le par­rain en ce qui con­cerne les étu­di­ants.

Con­tin­uer la lec­ture de « Nou­velles mys­térieuses de la cathé­drale de Chartres (12) : Tu par­les Charles, tu l’as dit Péguy… »