Percu Baba !!!

Descen­dant d’esclaves Nigériens, Guem est né en Algérie. Arrivé en France à l’âge de 16 ans, il donne en 1974 ses pre­miers cours de per­cus­sions au Cen­tre améri­cain du boule­vard Ras­pail.

Avec ses meilleurs élèves il crée le Zaka Per­cus­sion avec qui il enreg­istre des dis­ques d’anthologie au Chant du Monde. A la fois péd­a­gogue et musi­cien cour­tisé, il révo­lu­tionne l’art du tam­bour, échappe aux mélodies cadencées habituelles. Chez Guem, les per­cus­sions (con­gas, djem­bé guinéen, bon­go afro-cubain, der­bou­ka…) ne sont plus reléguées au sim­ple rôle de sup­port ryth­mique, les per­cus­sions sont la musique, à part entière.

Ses com­po­si­tions se nom­ment cha­grin, taï­ga, sen­ti­ments, lumineux, ren­con­tre, nature, espoir, caresse… Sa musique est sans fron­tières et sans couleurs.

Guem, le per­cus­sion­niste aux mains d’or…

Extrait : Live à l’Élysée Mont­martre

Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.