Sauvez la Mouette !

L'Agglorieuse

Le jour­nal qui sait emballer le pois­son con­naît la joie de se frot­ter aux puis­sants, et comme L’Aiguillon, a eu à goûter des mêmes procé­dures dès lors qu’il regarde d’un peu trop près les élus de leur Agg­lo… Pas de JMMPP chez ces gens-là !

Extrait de l’édito de l’hebdo montpelliérain.

Omerta

L'Agglorieuse Une n°214
L’Agglorieuse Une n°214

Ah, ça ! par­ler de Saint Augustin avec Depar­dieu, on peut. Dis­sert­er sur l’avenir de Sud de France et de toutes les bouteilles qu’on va ven­dre à tra­vers le monde entier, aus­si. On peut même par­ler de la Sep­ti­manie, des Wisig­oths, des Ostro­goths et de l’Agglo.

Et faire des pages pour savoir si c’est dégon­flé ou malin de pass­er de la Pail­lade à Palavas pour les lég­isla­tives, tout cela aus­si, on peut. Bref, comme aurait dit Figaro, pour peu qu’on ne par­le de rien qui fâche, on peut dire tout ce qu’on veut.

Mais effleurez, égratignez seule­ment quelque plate-bande de ces messieurs, soulevez un coin du voile, sortez pour un instant de la Comédie des apparences et vous allez voir ce que vous allez voir. Surtout si en plus, vous avez le mal­heur d’être petit et faible. C’est ce qui arrive à la Mouette. (…)”

Lecteurs de l’Aiguillon, vous apprécierez la lec­ture de l’hebdo qui sait emballer le pois­son, tous comme ils apprécieront vos encour­age­ments


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...