Nouvelles mystérieuses de la cathédrale de Chartres (12) : Tu parles Charles, tu l’as dit Péguy…

L’écrivain Charles Péguy est étroite­ment asso­cié à Notre-Dame de Chartres. Une plaque sur un pili­er rap­pelle ses deux pèleri­nages à Chartres dont il est spir­ituelle­ment le par­rain en ce qui con­cerne les étu­di­ants.

Con­tin­uer la lec­ture de « Nou­velles mys­térieuses de la cathé­drale de Chartres (12) : Tu par­les Charles, tu l’as dit Péguy… »

Il y a 121 ans.…

1er mai 1886. À l’origine de la Journée de 8 heures et de la Fête du Tra­vail.

Le 1er mai 1886, la pres­sion syn­di­cale per­met à env­i­ron 200.000 tra­vailleurs améri­cains d’obtenir la journée de huit heures. Le sou­venir de cette journée amène les Européens, quelques années plus tard à instituer la Fête du Tra­vail.

Une reven­di­ca­tion nationale

1er Mai 1886 (Grandjouan)

Au cours du IVe con­grès de l’American Fed­er­a­tion of Labor, en 1884, les prin­ci­paux syn­di­cats ouvri­ers des États-Unis s’étaient don­né deux ans pour impos­er aux patrons une lim­i­ta­tion de la journée de tra­vail à huit heures. Ils avaient choisi de débuter leur action un 1er mai parce que beau­coup d’entreprises améri­caines enta­maient ce jour-là leur année compt­able.

Arrive le 1er mai 1886. Beau­coup de tra­vailleurs obti­en­nent immé­di­ate­ment sat­is­fac­tion de leur employeur. Mais d’autres, moins chanceux, au nom­bre d’environ 340.000, doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder.

Le 3 mai, une man­i­fes­ta­tion fait trois morts par­mi les grévistes de la société McCormick Har­vester, à Chica­go. Une marche de protes­ta­tion a lieu le lende­main et dans la soirée, tan­dis que la man­i­fes­ta­tion se dis­perse à Hay­mar­ket Square, il ne reste plus que 200 man­i­fes­tants face à autant de policiers. C’est alors qu’une bombe explose devant les forces de l’ordre. Elle fait une quin­zaine de morts dans les rangs de la police.

Haymarket Square, 3 Mai 1886

Trois syn­di­cal­istes anar­chistes sont jugés et con­damnés à la prison à per­pé­tu­ité. Cinq autres sont pen­dus le 11 novem­bre 1886 mal­gré des preuves incer­taines. (…)”

Lire l’intégralité de l’article de Joseph Savès sur Hérodote.net

Con­tin­uer la lec­ture de « Il y a 121 ans.… »