Aux adeptes les plus sélects de la secte des insectes…

Ce soir dans la clair­ière cernée par la forêt
se sont réu­nis en grand con­cil­i­ab­ule
les adeptes les plus sélects de la secte des insectes

Con­tin­uer la lec­ture de « Aux adeptes les plus sélects de la secte des insectes… »

Va donc voir “là-bas si j’y suis” !

Du 9 au 17 avril 2007, série spé­ciale ANNÉES 80, RETOUR EN ARRIÈRE : Là-bas si j’y suis

Con­tin­uer la lec­ture de « Va donc voir “là-bas si j’y suis” ! »

Cherche partenaire particulière

Trio, puis duo bor­de­lais des années 1980, les Parte­naires Par­ti­c­uliers enchanteront les hit-parades hexag­o­naux. Devant la défer­lante de groupes Cold Wave anglais, Dominique Dela­by (né en 1962) et Eric Fet­tweis (né en 1963 à Brux­elles) fondent Parte­naire Par­ti­c­uli­er fin 1983 ; mais c’est à l’arrivée, l’année suiv­ante, de Pierre Béraud-Sudreau (né en 1963 à Toulouse) que le trio prend son rythme de croisière.

Con­tin­uer la lec­ture de « Cherche parte­naire par­ti­c­ulière »

No comprendo ?

Cather­ine Ringer et Frédéric Chichin tombent amoureux au cours de l’année 1979. Ils font quelques con­certs avec la danseuse argen­tine Mar­cia Moret­to, qui décèdera des suites d’un can­cer. Le duo se pro­duit sur divers­es scènes comme l’Usine Pali-Kao, lieu alter­natif unique à Belleville, avec quelques repris­es (David Bowie, The Vel­vet Under­ground…) et leurs pre­mières com­po­si­tions orig­i­nales. Leur look est comme leur musique, orig­i­nal et décalé (anoraks flu­os ou sacs en plas­tique “Félix Potin”) et attire l’attention.

Con­tin­uer la lec­ture de « No com­pren­do ? »

Nineteen

In 1965 Viet­nam seemed like just anoth­er for­eign war,
but it wasn’t.
It was dif­fer­ent in many ways, as so were those that did the fight­ing.
In World War II the aver­age age of the com­bat sol­dier was 26…
In Viet­nam he was 19.
In inininininin Viet­nam he was 19.

Con­tin­uer la lec­ture de « Nine­teen »

Happy birthday “No futur” !

Anarchy in UK

Cette année, on fête les 30 ans du mou­ve­ment punk. Au lieu de chanter bête­ment “hap­py birth­day”, je vous pro­pose plutôt de repren­dre tous en cœur cette petite bluette qui reste aus­si un hymne à la tolérance. Remer­cions au pas­sage Les Béruri­ers Noirs, auteurs du texte qui va suiv­re mais aus­si d’un cri extrême­ment pri­maire et néan­moins tou­jours val­able :
“La jeunesse emmerde le Front Nation­al !”

Con­tin­uer la lec­ture de « Hap­py birth­day “No futur” ! »