Je m’aime, moi-même et en personne !

J’me kiffe telle­ment chuis un mod­èle de bogos­sité…

Con­tin­uer la lec­ture de « Je m’aime, moi-même et en per­son­ne ! »

Le coléoptère attend la crise avec gourmandise !

C’est plus fort que moi, en voy­ant tous ces cons de la som­ma­tion apeurés, je ne peux m’empêcher de penser que c’est bien fait pour leur gueule. Aujourd’hui en France, cer­tains bour­si­co­teurs sont presque ruinés ? Tant mieux ! Gageons qu’ils n’auront pas besoin, néan­moins, de faire une demande de RSA

Con­tin­uer la lec­ture de « Le coléop­tère attend la crise avec gour­man­dise ! »

Zed’s dead, baby, Zed’s dead…

Tout les incon­di­tion­nels d’hémoglobine et de Taran­ti­no con­nais­sent cette réplique de Bruce Willis, alias Butch Coolidge dans Pulp Fic­tion. On pen­sait ne la trou­ver que dans un film, cette réplique, mais voilà que je tombe sur la biogra­phie som­maire du Zed en ques­tion, enfin dans la vie réelle il me sem­ble…

Con­tin­uer la lec­ture de « Zed’s dead, baby, Zed’s dead… »

Le Suisse reprendrait bien du crabe…

À moins d’une semaine du début de Roland Gar­ros, les cartes se sont un peu redis­tribuées sur la planète Terre battue du ten­nis mon­di­al.

Con­tin­uer la lec­ture de « Le Suisse reprendrait bien du crabe… »

Il y a 121 ans.…

1er mai 1886. À l’origine de la Journée de 8 heures et de la Fête du Tra­vail.

Le 1er mai 1886, la pres­sion syn­di­cale per­met à env­i­ron 200.000 tra­vailleurs améri­cains d’obtenir la journée de huit heures. Le sou­venir de cette journée amène les Européens, quelques années plus tard à instituer la Fête du Tra­vail.

Une reven­di­ca­tion nationale

1er Mai 1886 (Grandjouan)

Au cours du IVe con­grès de l’American Fed­er­a­tion of Labor, en 1884, les prin­ci­paux syn­di­cats ouvri­ers des États-Unis s’étaient don­né deux ans pour impos­er aux patrons une lim­i­ta­tion de la journée de tra­vail à huit heures. Ils avaient choisi de débuter leur action un 1er mai parce que beau­coup d’entreprises améri­caines enta­maient ce jour-là leur année compt­able.

Arrive le 1er mai 1886. Beau­coup de tra­vailleurs obti­en­nent immé­di­ate­ment sat­is­fac­tion de leur employeur. Mais d’autres, moins chanceux, au nom­bre d’environ 340.000, doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder.

Le 3 mai, une man­i­fes­ta­tion fait trois morts par­mi les grévistes de la société McCormick Har­vester, à Chica­go. Une marche de protes­ta­tion a lieu le lende­main et dans la soirée, tan­dis que la man­i­fes­ta­tion se dis­perse à Hay­mar­ket Square, il ne reste plus que 200 man­i­fes­tants face à autant de policiers. C’est alors qu’une bombe explose devant les forces de l’ordre. Elle fait une quin­zaine de morts dans les rangs de la police.

Haymarket Square, 3 Mai 1886

Trois syn­di­cal­istes anar­chistes sont jugés et con­damnés à la prison à per­pé­tu­ité. Cinq autres sont pen­dus le 11 novem­bre 1886 mal­gré des preuves incer­taines. (…)”

Lire l’intégralité de l’article de Joseph Savès sur Hérodote.net

Con­tin­uer la lec­ture de « Il y a 121 ans.… »

Aux adeptes les plus sélects de la secte des insectes…

Ce soir dans la clair­ière cernée par la forêt
se sont réu­nis en grand con­cil­i­ab­ule
les adeptes les plus sélects de la secte des insectes

Con­tin­uer la lec­ture de « Aux adeptes les plus sélects de la secte des insectes… »

Ça nous pendait au nez…

Avant d’aborder les sujets qui fâchent, on va par­ler des bonnes nou­velles du week­end. Sébastien Loeb a gag­né le Ral­lye du Por­tu­gal de main de maître con­fir­mant les bonnes per­for­mances sur terre de la nou­velle C4-WRC et récupère la tête du cham­pi­onnat du monde des pilotes après reclasse­ment sur tapis vert des Ford non con­formes.

En par­lant de tapis vert, ce week­end se déroulait la Finale de France Mas­ters de Bil­lard Français à la Libre à Courbevoie. Le Char­train Willy Géri­mont s’est fort bien illus­tré en finis­sant 4e et en s’inclinant seule­ment en demi-finale con­tre le vain­queur du tournoi Mikaël Devo­ge­laere. Géri­mont, en pro­gres­sion con­stante depuis deux saisons, con­firme là un excel­lent poten­tiel pour les saisons à venir. Plus d’infos sur Kozoom.com, le site français de référence du bil­lard européen.

Donc au chapitre des mau­vais­es nou­velles, en me bal­adant en chan­tant la-la-la sur “l’équipe.fr”, une triste nou­velle m’a sauté aux yeux : On s’est fait blaser le Grand Prix de France de F1 ! Pour 2008 et prob­a­ble­ment 2009 aus­si…

home_panel1.jpg

Sur la forme je m’en fous un peu car on se fai­sait (bii­ip) royale­ment sur ce cir­cuit où il était presque impos­si­ble de dou­bler. Mais sur le fond, je ne peux qu’être déçu que le Cham­pi­onnat du monde de F1 ne passe plus par la Nièvre. Selon la FFSA (Fédéra­tion Française du Sport Auto), le prob­lème invo­qué porterait sur les dif­fi­cultés d’accès et le manque de struc­tures pour accueil­lir le pub­lic. Quelle idée aus­si de faire un cir­cuit dans le trou de balle de la France pro­fonde !

Pen­dant qu’on allonge l’autoroute jusqu’à Mag­ny-Cours, on réflé­chit à d’autres sites comme Eurodis­ney ou Villepinte. C’est com­plète­ment con ! Le Mans et Le Castelet ne demande que ça d’organiser un Grand-Prix…

Con­tin­uer la lec­ture de « Ça nous pendait au nez… »