Ça sert à quoi un écrivain public ?

Avant de vous présen­ter, ici ou ailleurs, le détail des presta­tions que je suis en mesure de pro­pos­er, je tenais à vous faire partager cette petite séquence radio con­cer­nant une de mes cama­rades de classe de la 6e pro­mo­tion de la licence d’écrivain pub­lic de la Sor­bonne Nou­velle.

Con­tin­uer la lec­ture de « Ça sert à quoi un écrivain pub­lic ? »

150000 visiteurs et un grade de licence plus tard, Lafontanelle et ses fabulations vers de nouveaux objectifs…

Tôt ce matin, les Fab­u­la­tions de Lafontanelle ont dépassé les 150000 vis­i­teurs, mal­gré une inter­rup­tion tem­po­raire des pro­grammes de près de deux mois.

Con­tin­uer la lec­ture de « 150000 vis­i­teurs et un grade de licence plus tard, Lafontanelle et ses fab­u­la­tions vers de nou­veaux objec­tifs… »

Chartres et Lucé se dépeuplent grâce à la gestion clientéliste de leurs édiles…

Le voilà, le vrai bilan des man­da­tures gorgi­en­ne et mor­lan­desque. Dans sa vérité crue : entre 1999 et 2006, la pre­mière et la troisième ville du départe­ment ont vu le nom­bre de leurs habi­tants dimin­uer : — 0,15 % pour Chartres, — 2,16% pour Lucé ! Un véri­ta­ble désaveu de la poli­tique clien­téliste qui y est menée, alors que l’ensemble du départe­ment voit, lui, sa pop­u­la­tion aug­menter.

Con­tin­uer la lec­ture de « Chartres et Lucé se dépe­u­plent grâce à la ges­tion clien­téliste de leurs édiles… »

Flextronics liquide ses salariés !

L’usine Flex­tron­ics de Châteaudun ferme ses portes…

Con­tin­uer la lec­ture de « Flex­tron­ics liq­uide ses salariés ! »