On placardise à la mairie de Lucé

L’ambiance au sein de la mairie de Lucé est délétère. Depuis l’arrivée de Jacques Mor­land en mars 2001, la pres­sion sur le per­son­nel a été encore plus forte. Jacques Mor­land lui-même avait indiqué que ceux qui ne suiv­raient pas la ligne qu’il avait édic­té auraient les pires ennuis.

Con­tin­uer la lec­ture de « On plac­ardise à la mairie de Lucé »

Parce qu’à Lucé, on est pas tous figés…

Après cinq ans d’une ges­tion calami­teuse, incar­née par Mor­land le grand délin­quant en col blanc, l’équipe munic­i­pale actuelle (peu dif­férente de la précé­dente, il faut l’avouer) en est réduite à gér­er le tout-venant.

Con­tin­uer la lec­ture de « Parce qu’à Lucé, on est pas tous figés… »