Alerte médico-sportive…

Il sem­blerait qu’un syn­drome de type grippe avi­aire men­ace le sport col­lec­tif français. En effet, de nom­breux cas ont été sig­nalés. Les pre­miers résul­tats d’analyses sont même forts inquié­tants pour ce qui con­cerne l’équipe nationale de bas­ket.

Con­tin­uer la lec­ture de « Alerte médi­co-sportive… »

Lyon, roi de France et bouffon d’Espagne…

On va encore me tax­er de gros vilain, certes, mais c’est un peu le sen­ti­ment que j’avais hier soir en regar­dant la télé de mon œil droit (l’œil gauche étant occupé à des activ­ités bien plus con­struc­tives). Même avec moins de 2/​10 et une bonne cor­rec­tion, le résul­tat est sans appel : 3 – 0. Ça calme !

Con­tin­uer la lec­ture de « Lyon, roi de France et bouf­fon d’Espagne… »

Lu sur La Piquouse… plutôt deux fois qu’une !

En lisant deux arti­cles de la rubrique “Sports et Loisirs” cette semaine, je n’ai pu m’empêcher de met­tre mon grain de sel au sujet des trac­ta­tions sur une éventuelle fusion des clubs de foot­ball de Chartres et Lucé…

Mon com­men­taire fut le suiv­ant, à lire en gar­dant à l’esprit que les quelques points évo­qués méri­tent d’être dévelop­pés :

Ce com­men­taire s’applique aus­si à l’article du 22/​02

Lucé/​Chartres comme PSG/​OM et Lyon/St-Éti­enne ? Pourquoi pas Real/​Barça tant qu’on y est ! Gar­dons notre calme enfin… (Ne nous fâchons pas !)

Chaque ques­tion est sim­ple :

  • Est-ce qu’on con­tin­ue à cla­quer bête­ment des sub­ven­tions pour des clubs qui ne sont pas fou­tus de sor­tir de CFA2 ?
  • Ou alors est-ce que, juste une fois, on arrête de s’agripper avec nos petits doigts crochus de Beaucerons à un pat­ri­moine foot­bal­lis­tique, qui relève plus de la querelle de clo­cheton ou de l’archéologie sous-marine que de la rival­ité sportive ?

On voit bien ce que donne la poli­tique du Cha­cun chez soi : de l’argent Lucéen et Char­train par les fenêtres, le néant en CFA2 et par­fois, la une de la Rép’ ! Je pense qu’il est temps de pro­pos­er un vrai pro­jet de club pour cette agg­lo et même (soyons méga­los) pour ce départe­ment… Avec près de 100000 habi­tants, ne peut-on pas faire mieux que ça ???

Un peu d’ambition que dia­ble !

Per­son­nelle­ment, je ne vois pas pourquoi Orléans, Tours et Château­roux en région Cen­tre y arriveraient et pas nous… Aux­erre, 40000 habi­tants et bien­tôt 30 ans de D1 ! Rien ne nous empêche de pren­dre exem­ple ailleurs, à part la radiner­ie…

Ça ne vous dit pas de rêver un peu ???
Con­tin­uer la lec­ture de « Lu sur La Piquouse… plutôt deux fois qu’une ! »

Galériens et autres martyrs Européens…

Comme le nom de la rubrique du lun­di l’indique si bien : “Aujourd’hui rien à dire”. Nous allons donc par­ler foot­ball, un sujet à la hau­teur de la plat­i­tude de mon d’inspiration… Cette semaine, les Coupes d’Europe ont repris leurs cours.

Con­tin­uer la lec­ture de « Galériens et autres mar­tyrs Européens… »

Septembre, en attendant…

Je me sou­viens encore avoir pondéré mon émoi suite à la vic­toire française con­tre l’Italie la semaine dernière. En effet, très encour­ageant pour la suite, ce suc­cès était atten­du. Ce dimanche a été de nou­veau au comble de l’émotion sportive et le point d’orgue d’une semaine somme toute mit­igée du sport français.

Con­tin­uer la lec­ture de « Sep­tem­bre, en atten­dant… »

Joux-Plane, Federer aussi !

C’est tou­jours lorsqu’il fait froid qu’on se dit qu’on serait bien mieux au ski ou dans une pati­noire. À ce pro­pos, l’équipe de France de tap­inage… pouf-pouf, de pati­nage artis­tique, s’est illus­trée bril­lam­ment ce week­end aux cham­pi­onnats d’Europe à Varso­vie.

Con­tin­uer la lec­ture de « Joux-Plane, Fed­er­er aus­si ! »

Baisse du chômage, etc.

barthez.jpg

Ouai­i­i­i­i­i­is ! Un chômeur de moins !”, me suis-je écrié dimanche à l’annonce de la nou­velle, aus­si inat­ten­due qu’officielle : Fabi­en Barthez a (enfin) trou­vé du tra­vail !

Aaaah­h­hh ! Il a dû en écumer des boîtes d’intérim ! Il a dû en user des bancs d’ANPE ! Il a dû en léch­er, des tim­bres et des culs de ban­quiers, pour éviter le suren­det­te­ment et pour ses let­tres de moti­va­tion. Finies pour lui les fins de mois dif­fi­ciles et les attes­ta­tions Assedic ! Fabi­en va pou­voir digne­ment sub­venir aux besoins famil­i­aux et penser plus sere­ine­ment aux cadeaux de Noël désor­mais. Il va même pou­voir inve­stir dans un vrai sapin et jeter celui en plas­tique.

Il faut admet­tre que l’heureux bien­fai­teur-employeur était dans le besoin égale­ment car le FC Nantes péri­clite et fait glou-glou à un point de la cuil­lère de bois. Heureuse­ment que le club four­nit palmes et tubas de fonc­tion parce que devenir le gar­di­en de but d’une défense qui prend l’eau à ce point n’est pas franche­ment un cadeau !

Après avoir ren­ver­sé mon Bana­nia de stu­peur, j’ai eu tout de même une pen­sée amusée pour Gré­go­ry Coupet. Le nan­ti Lyon­nais s’est étouf­fé à coup sûr avec son crois­sant au beurre en enten­dant le nou­veau porti­er canari expli­quer qu’il ne voy­ait pas pourquoi il ne serait pas disponible pour l’équipe de France puisqu’il a de nou­veau un employeur “main’nant”.

Aaaah­h­hh, sacré Fabi­en ! Tou­jours une bonne vanne en réserve.. Je le soupçon­nerais presque d’en faire exprès unique­ment pour faire chi­er Coupet.