Le coléoptère attend la crise avec gourmandise !

C’est plus fort que moi, en voy­ant tous ces cons de la som­ma­tion apeurés, je ne peux m’empêcher de penser que c’est bien fait pour leur gueule. Aujourd’hui en France, cer­tains bour­si­co­teurs sont presque ruinés ? Tant mieux ! Gageons qu’ils n’auront pas besoin, néan­moins, de faire une demande de RSA

Con­tin­uer la lec­ture de « Le coléop­tère attend la crise avec gour­man­dise ! »

Bling, bling, paix à toutes les victimes…

La nuit tombe et les bour­geois trem­blent. Dehors, l’insécurité. La vio­lence, à deux rues, la ban­lieue, deux coups de feu, le dis­cours offi­ciel et puis suit l’officieux : “À Vil­liers-le-Bel, on n’a pas hésité à tir­er sur les forces de l’ordre. C’est une pre­mière !” Et la vérité, c’est qu’il y a bien longtemps que les keufs tombent sous les balles. Un peu comme les cas­cadeurs, c’est leur méti­er. La réal­ité, c’est qu’avant d’arriver à cette extrémité, il y a sou­vent eu une vic­time… “civile” (mais pas for­cé­ment inno­cente), dont le sort a cristallisé les rancœurs d’une caté­gorie d’individus mar­gin­al­isés à l’encontre d’un “sys­tème de société” aveu­gle et cynique. Petite séance de rat­tra­page.

Con­tin­uer la lec­ture de « Bling, bling, paix à toutes les vic­times… »

Only when you sleep !

The Corrs, c’est un groupe comme seule la petite île verte sait en pro­duire. En effet, ces nat­ifs de Dun­dalk (ville située à 80 kilo­mètres au nord de Dublin), sont d’authentiques artistes. Cette famille de qua­tre enfants, qui est com­posée d’Andréa (17/​05/​74) , Car­o­line (17/​03/​73), Sharon (24/​03/​70) et enfin Jim (31/​07/​64) s’entend aus­si bien sur scène que devant le petit-déje­uner. Ils éprou­vent une com­plic­ité évi­dente et ça se ressent lors de cha­cune de leurs appari­tions.
Lire la suite…

Con­tin­uer la lec­ture de « Only when you sleep ! »

Septembre, en attendant…

Je me sou­viens encore avoir pondéré mon émoi suite à la vic­toire française con­tre l’Italie la semaine dernière. En effet, très encour­ageant pour la suite, ce suc­cès était atten­du. Ce dimanche a été de nou­veau au comble de l’émotion sportive et le point d’orgue d’une semaine somme toute mit­igée du sport français.

Con­tin­uer la lec­ture de « Sep­tem­bre, en atten­dant… »

Happy birthday “No futur” !

Anarchy in UK

Cette année, on fête les 30 ans du mou­ve­ment punk. Au lieu de chanter bête­ment “hap­py birth­day”, je vous pro­pose plutôt de repren­dre tous en cœur cette petite bluette qui reste aus­si un hymne à la tolérance. Remer­cions au pas­sage Les Béruri­ers Noirs, auteurs du texte qui va suiv­re mais aus­si d’un cri extrême­ment pri­maire et néan­moins tou­jours val­able :
“La jeunesse emmerde le Front Nation­al !”

Con­tin­uer la lec­ture de « Hap­py birth­day “No futur” ! »