Le Manifeste des évidences (26)

Six ans déjà, depuis le dernier bil­let de cette série con­sacrée à l’entreprise ! Et c’est peu de dire que l’eau a coulé sous les ponts. Un arti­cle ne suf­fi­ra donc pas pour vous racon­ter com­ment j’ai dévelop­pé mon cab­i­net d’écrivain pub­lic. De plus, je suis loin d’avoir la force de frappe d’une agence de com­mu­ni­ca­tion et ne suis pas un expert des rela­tions publiques. Mon truc, c’est d’être invis­i­ble… D’ailleurs, moins on me voit, et plus mon tra­vail est de qual­ité.

Con­tin­uer la lec­ture de « Le Man­i­feste des évi­dences (26) »

Le Manifeste des évidences (24)

Je serais bien en peine, depuis que j’écris, de savoir ce qui retient celles et ceux qui me lisent. Ce qui intéresse les uns dérange les autres, et se posi­tion­ner attire sou­vent autant amis qu’ennemis. Cela devient une gageure lorsqu’il s’agit d’intéresser l’un avec les mots de l’autre et c’est dans ce posi­tion­nement, sur une ligne médi­ane, que pour­rait se trou­ver la clé et toute la dif­fi­culté.

Con­tin­uer la lec­ture de « Le Man­i­feste des évi­dences (24) »

Découvrez le Moyen-Âge à une heure de Paris…

Beauceron, bour­geois, big­ot, que de préjugés à l’énoncé de ces trois mots… Parisien, tête de chien, tête de veau, c’est bien con­nu et ce n’est peut-être pas faux !

Con­tin­uer la lec­ture de « Décou­vrez le Moyen-Âge à une heure de Paris… »

Je m’introduis sur la piste, observez la manière dont opère un spécialiste…

Je ne sais pas si vous avez déjà fait un tour sur l’Eurélien [note du 28/​09/​08 : ancien agré­ga­teur du site mais qui n’est aujourd’hui plus disponible], mais grâce à cet out­il que j’avais mis en place, j’ai ren­con­tré mes voisins !

Con­tin­uer la lec­ture de « Je m’introduis sur la piste, observez la manière dont opère un spé­cial­iste… »