Manuel d’incivilité à l’usage des nantis et des culs pincés

Je ne sais pas pour vous, mais moi, je vois des éléphants partout ! Et pas que des ros­es, des bleus aussi…

Con­tin­uer la lec­ture de « Manuel d’incivilité à l’usage des nan­tis et des culs pincés »

Semaine de campagne, le week-end au Balto… (6)

Boutin doit faire du boudin ! Pensez donc… Voilà que des babas cools s’apprêtent à lui ravir son trône de députée dans la dix­ième cir­con­scrip­tion des Yve­lines, auquel elle s’était accrochée depuis 1988…

Con­tin­uer la lec­ture de « Semaine de cam­pagne, le week-end au Bal­to… (6) »

Semaine de campagne, le week-end au Balto… (5)

Mer­cre­di matin au Bal­to… J’arrive, ça dis­cute déjà dur, de savoir qui des deux poulich­es ou du poulain arrivera en tête sur le champ de course. Je com­mande une grille de PMU, un expres­so et m’accoude au comp­toir. Et là, entre trois rouges et une pres­sion… Ça dis­cute campagne !

Con­tin­uer la lec­ture de « Semaine de cam­pagne, le week-end au Bal­to… (5) »

Les définitions nécessaires du coléoptère (4)

Je vois bien que vous êtes paumés, là ! À ma droite, la droite, à ma gauche, la droite, je ne voudrais pas décevoir Christophe Mali mais respecter la pri­or­ité devient ardu, par­di ! Il y a un mois, Mar­i­anne titrait en une “la droite la plus bête du monde” (1), ce qui aurait pu réjouir n’importe quel social­iste de Reims à La Rochelle s’il n’y avait eu cette expli­ca­tion de texte en forme de hachoir, nous avons la droite la plus bête du monde car nous avons aus­si la gauche la plus conne de l’univers (2)… Cocorico !!!

Con­tin­uer la lec­ture de « Les déf­i­ni­tions néces­saires du coléop­tère (4) »

Le coléoptère privé de nourriture peut-il survivre ?

J’avoue, l’envie de tout effac­er m’a tra­ver­sé l’esprit ; à quoi bon écrire s’il y a plus de détracteurs que de lecteurs ? À qui écrire par ailleurs dans ce lot d’automates médis­ants ? Alors reclus, j’ai lu ; encore et encore, des pages et des pages… Quelques mois durant, j’ai avalé les arti­cles de mon heb­do­madaire favori comme un boulim­ique le ferait d’une table gar­nie de religieuses et de divorcés…

Con­tin­uer la lec­ture de « Le coléop­tère privé de nour­ri­t­ure peut-il survivre ? »

Sarkoshow : le “rendez-vous des fayots” et des maladroits !

Face à plus de 600 jour­nal­istes, le Prési­dent a fait du petit bois avec les médias, sans ren­con­tr­er de dif­fi­culté majeure. La con­férence de presse for­mat grand-messe de ce mar­di 8 jan­vi­er a réu­ni plus de 600 jour­nal­istes (Cham­pagne !), selon l’Élysée. Parterre de caméras dans la cour du Palais, estrade bondée de pho­tographes face à la tri­bune, con­frères ser­rés sous les lam­bris, trop nom­breux pour les chais­es mis­es à leur disposition.

Con­tin­uer la lec­ture de « Sarkoshow : le “ren­dez-vous des fay­ots” et des maladroits ! »

Petites citations entre amis

À Paris, les pro­prié­taires trou­vent nor­mal de louer un 15 m² pour les trois quarts d’un SMIC. Sans pis­ton, il est qua­si­ment impos­si­ble de trou­ver un loge­ment dans une grande ville à un prix décent.” Leïla Chaïbi, Col­lec­tif jeu­di noir.

Con­tin­uer la lec­ture de « Petites cita­tions entre amis »