Une Eurélienne sur orbite

Juste en pas­sant, ce petit bil­let pour souhaiter un bon anniver­saire à une voi­sine incon­nue et éloignée !

Nathalie Pot­ti­er, la tête dans les étoiles !

À la mai­son, quelque part entre Chartres et Dreux, rien ne la prédis­pose à un des­tin haut per­ché. Son père est ouvri­er et sa mère ne gagne encore aujourd’hui, à 60 ans, que 8 € de l’heure en faisant des ménages. “Les dif­fi­cultés finan­cières, je con­nais, souligne t-elle. Mes par­ents me dis­aient tou­jours que pour ne pas vivre comme eux, il fal­lait bien tra­vailler à l’école.” Avec en poche cette sim­ple leçon de vie, de réelles facil­ités et une volon­té inébran­lable, elle bous­cule l’ordre établi. (…)

Biogra­phie sommaire
Nathalie Pot­ti­er, née le 19 octo­bre 1973, à Chartres.
Diplômes : Maîtrise de Physique, MS (Mas­ter of Sci­ence) en ingénierie spa­tiale, Design et Con­struc­tion de lanceurs et vais­seaux spatiaux.
Dates :
— 1991 : elle décroche son bac C au lycée Jean-Rotrou, à Dreux.
— 1997 : elle par­ticipe aux 40 ans du Spout­nik à Moscou, en présence du prési­dent Jacques Chirac.
— 1998 : elle écrit sa thèse de mas­ter en russe et reçoit les hon­neurs de l’Institut d’aviation de Moscou.
— 1999 : au Cen­tre de recherche de Huntsville, en Alaba­ma, elle tra­vaille en étroite col­lab­o­ra­tion avec la NASA.
— Depuis 2005 : elle a rejoint les rangs d’une agence spa­tiale européenne, où elle occupe le poste d’ingénieur lanceur.

Retrou­vez l’intégralité de l’article de Stéphane Méjanès dans la rubrique Sport sur myfreesport.fr


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...