Aux adeptes les plus sélects de la secte des insectes…

Ce soir dans la clair­ière cernée par la forêt
se sont réu­nis en grand conciliabule
les adeptes les plus sélects de la secte des insectes

cafard

Nobles et gra­cieux cancrelats
entrez, entrez dans ma case
légères libel­lules, han­netons dégingandés
touillez la vase, touillez

Dans l'ordre des hyménoptères, l'abeille domestique

Élé­gantes asphodèles
agitez le bout de vos ailes
gril­lons en smoking
garez vos Coc­cinelles au parking
tintinab­u­lantes tarentules
qui déam­bulez dans mon vestibule
ser­rez les rotules
ça va commencer

Papillon

Ce soir Abélard 1er
roi des magiciens
va ten­ter pour vous
de décrocher la lune

Mali­cieuses limaces et jolis colimaçons
gros cafards, beaux crapauds
sortez de ma besace, che­nilles polissonnes
et voilez-vous la face
doux coléop­tères, éphémères papillons
alu­nis­sez à la lumière de mes hallucinations

Dans l'ordre des coléoptères, la coccinelle à 7 points

Ce soir dans la clair­ière cernée par la forêt
se sont réu­nis en grand conciliabule
les adeptes les plus sélects de la secte des insectes

Vidéo extraite du con­cert au Rock­palast, Alle­magne, don­né en 1986
Coup de Lune, extrait de l’al­bum Ai, Jacques Higelin, (1985) EMI


Auteur/autrice : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.