Ça va là, pas trop limite nervous breakdown ???

Écoute, on te con­naît pas ! Mais laisse-nous t’dire que tu te pré­pares des nuits blanch­es, des migraines, des ner­vous break­down, comme on dit de nos jours…”

Ex-truand aujour­d’hui rangé, Fer­nand Naudin dirige une usine de tracteurs et mène une vie pais­i­ble, jusqu’au jour où il reçoit un télé­gramme de Louis, alias “le Mex­i­cain”, un vieil ami qui l’ap­pelle à son chevet. Avant de ren­dre son dernier soupir, Louis charge Fer­nand de met­tre de l’or­dre dans ses affaires et de s’oc­cu­per de Patri­cia, sa fille, qui n’a jamais rien su des coupables activ­ités de son père. Fer­nand se rep­longe ain­si dans un univers qu’il con­naît bien et, assisté du notaire du défunt, Maître Folage, ne tarde pas à se heurter à Raoul et Paul Vol­foni, deux mal­frats qui lorgnent sur les affaires du “Mex­i­cain”…”

Source : Michel Audi­ard


Auteur/autrice : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.