Collectif anti délation : Ne baissons pas la garde !

Le pro­jet de loi Préven­tion de la délin­quance devrait pass­er en dernière lec­ture à l’Assem­blée Nationale à la fin du mois de janvier.

La prévention selon Sarkozy

Il a déjà été large­ment amendé dans un sens plus répres­sif lors de ses précé­dentes lec­tures au Sénat et à l’Assem­blée Nationale :

  • Facil­i­ta­tion de l’ex­pul­sion des gens du voyage.
  • Ren­force­ment de l’e­sprit sécu­ri­taire dans l’urbanisme.
  • La répres­sion de l’oc­cu­pa­tion “illicite” des halls d’im­meu­ble est renforcée.
  • Créa­tion de nou­veaux dél­its inspirés par l’ac­tu­al­ité : s’op­pos­er aux inter­ven­tions mus­clées de la police, aux arresta­tions “spec­tac­u­laires”, c’est faire de la “provo­ca­tion directe à la rébellion”.

Il faut faire le lien avec l’ensem­ble de la répres­sion du mou­ve­ment social, les nom­breux procès faits aux lead­ers asso­ci­at­ifs et syndicaux.

  • L’a­mal­game psy­chi­a­trie et délin­quance demeure !
  • C’est la logique du fichage et de l’en­fer­me­ment qui pré­vaut au mépris de toute réflex­ion des professionnels.

Alors que l’ex­clu­sion et la pré­car­ité aug­mentent, ce pro­jet de loi réduit la sol­i­dar­ité et demande aux pro­fes­sion­nels de san­té, de l’é­d­u­ca­tion nationale, des ser­vices soci­aux, de la mag­i­s­tra­ture… de repér­er, de fich­er, de dénon­cer toute per­son­ne en dif­fi­culté ou déviance qui pour­rait se rebeller et donc représen­ter un dan­ger pour le système.

Ce pro­jet de société lib­er­ti­cide, que nous dénonçons depuis trois ans ne doit pas se met­tre en place.

Nous devons main­tenir et ampli­fi­er la mobilisation.

Partout en France, une semaine d’ac­tion du 22 au 26 jan­vi­er 2007, avec un temps fort le 23 jan­vi­er (un préavis de grève cou­vre les salariés), a été décidée par le Col­lec­tif Nation­al Uni­taire de Résis­tance à la Déla­tion. (CGT, FSU, Sol­idaires, LDH, SUD San­té-Soci­aux, SUD C‑T, SNPES-PJJ, SNEPAP, SNUAS-FP, SNU-Clias, SNES, SNUIPP, Syn­di­cat de la Mag­i­s­tra­ture, Syn­di­cat des Avo­cats de France, Union Syn­di­cale de la psy­chi­a­trie, Syn­di­cat Nation­al des psy­cho­logues, CNT, A.C !, Col­lec­tif des Étu­di­ants en Tra­vail Social…)

Rassem­ble­ment devant le con­seil région­al du Cen­tre à Orléans (à côté de la cathé­drale), aujour­d’hui à par­tir de 14H00 (un ren­dez-vous a été demandé avec M. Sapin).


Auteur/autrice : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.