Happy birthday “No futur” !

Anarchy in UK

Cette année, on fête les 30 ans du mou­ve­ment punk. Au lieu de chanter bête­ment “hap­py birth­day”, je vous pro­pose plutôt de repren­dre tous en cœur cette petite bluette qui reste aus­si un hymne à la tolérance. Remer­cions au pas­sage Les Béruri­ers Noirs, auteurs du texte qui va suiv­re mais aus­si d’un cri extrême­ment pri­maire et néan­moins tou­jours valable :
“La jeunesse emmerde le Front National !”

Écoutez Salut à Toi (Enfon­cez l’Clown)

Salut à toi ô mon frère
Salut à toi peu­ple khmer
Salut à toi l’Algérien
Salut à toi le Tunisien
Salut à toi Bangladesh
Salut à toi peu­ple grec
Salut à toi petit Indien
Salut à toi punk iranien

Salut à toi rebelle afghan
Salut à toi le dissident
Salut à toi le Chilien
Salut à toi le p’tit Malien
Salut à toi le Mohican
Salut à toi peu­ple gitan
Salut à toi l’Ethiopien
Salut à toi le Tchadien

Salut à vous les Partisans
Salut à toi “cholie all’mante”
Salut à toi le Vietnamien
Salut à toi le Cambodgien
Salut à toi le Japonais
Salut à toi l’Thaïlandais
Salut à toi le Laotien
Salut à toi le Coréen

Salut à toi le Polonais
Salut à toi l’Irlandais
Salut à toi l’Européen
Salut à toi le Mongolien
Salut à toi le Hollandais
Salut à toi le Portugais
Salut à toi le Mexicain
Salut à toi le Marocain

Salut à toi le Libanais
Salut à toi l’Pakinstanais
Salut à toi le Philippin
Salut à toi l’Jamaïcan
Salut à toi le Guyanais
Salut à toi le Togolais
Salut à toi le Guinéen
Salut à toi le Guadeloupéen

Salut à toi le Congolais
Salut à toi le Sénégalais
Salut à toi l’Afro-cubain
Salut à toi l’Porto-ricain
Salut à toi la Haute Volta
Salut à toi le Nigéria
Salut à toi le Gaboni
Salut à toi le vieux Chtimi

Salut à toi Che Guevara
Salut aux comités d’soldats
Salut à tous les hommes libres
Salut à tous les apatrides
Salut à toi la Bertaga
Salut aus­si à la Banda
Salut à toi punk anarchiste
Salut à toi skin communiste

Salut à toi le Libéria
Salut à toi le Sri Lanka
Salut à toi le sandiniste
Salut à toi l’unijambiste
Salut l’mou­v’­ment des Jeunes Arabes
Salut à toi Guatemala
Salut l’P4 du contingent
Salut à toi le Shotokan

Salut à toi peu­ple Kanak
Salut à toi l’Tchécoslovaque
Salut à tous les p’tits dragons
Salut à toi qui est keupon
Salut à toi jeune Malgache
Salut à toi le peu­ple basque
Salut à toi qu’est au violon
Salut à toi et mort aux cons

Salut à toi le Yougoslave
Salut à toi le voy­ou slave
Salut à toi le Salvador
Salut à toi le Molodoï
Salut à toi le Chinois
Salut à toi le Zaïrois
Salut à toi l’Espagnol
Salut à toi le Ravachol

Salut à toi le Hongrois
Salut à toi l’Iroquois
Salut aus­si à tous les gosses
Des îles Mau­dites jusqu’à l’Écosse
Salut à vous tous les zazous
Salut à la jeune garde rouge
Salut à toi le peu­ple corse
Salut aux filles du Crazy Horse

Salut à toi la vache qui rit
Salut à Lau­rel et Hardy
Salut à toi peu­ple nomade
Salut à tous les “camawades”
Salut à toutes les mères qui gueulent
Salut aus­si à Yul Brunner
Salut à toi l’handicapé
Salut Jeunesse du monde entier

Salut à toi le dromadaire
Salut à toi Ton­ton Albert
Salut à toi qu’est à la masse
Salut aus­si à Fantomas
Salut à toi Roger des prés
Salut à toi l’endimanché
Salut à tous les paysans
Salut aus­si à Rantanplan

Source : Salut à toi, Les Béruri­ers Noirs, Joyeux merdier (1985).


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.