La ruée vers l’or…

Depuis deux semaines ça n’ar­rête pas de tomber ! Entre deux giboulées de mars, les médailles d’or et les titres mon­di­aux pleu­vent de plus belle.
Virginie, notre belle petite sirène À com­mencer par l’équipe de France de rug­by qui a rem­porté aux points son deux­ième tournoi des six nations de suite. Ce ne fut pas sim­ple après la défaite le 11 mars con­tre le quinze de la rose qui con­damnait le grand chelem et oblig­eait les hommes de Laporte à faire un car­ton con­tre les chardons écos­sais. Une vic­toire 46 – 19 plus tard, l’équipe de France rem­porte un tournoi qu’elle a presque dom­iné et peut désor­mais se tourn­er vers la coupe du monde avec un cap­i­tal con­fi­ance non nég­lige­able. Du tra­vail reste à faire d’i­ci à sep­tem­bre mais les bases sont posées et tout le monde va dans le bon sens.

Autre vic­toire tri­col­ore, celle de Jean-Marc Mormeck notre lourd-léger préféré. À l’is­sue d’un match épique à Lev­al­lois où le sus­pens fut à son comble, Jean-Marc Mormeck récupère les cein­tures WBA-WBC des lourds-légers en dom­i­nant aux points, à l’u­na­nim­ité des trois juges, le Jamaï­cain O’Neil Bell, qui l’avait bat­tu par K.O. en jan­vi­er 2006 à New York. Une revanche de toute beauté qui nous fait piaf­fer d’im­pa­tience en atten­dant le com­bat con­tre le cham­pi­on IBF et la réu­ni­fi­ca­tion des trois titres. À l’éch­e­lon européen, le Lucéen Frédéric Klose, 36 ans, plus physique et plus rapi­de, a bat­tu aux points l’I­tal­ien Gio­van­ni Parisi à Milan. Le Français con­serve ain­si sa cein­ture européenne des wel­ters. Ce n’est pas pour nous déplaire non plus !

Le sport français est tou­jours en pleine bourre en cette fin mars et le pati­nage artis­tique n’est pas en reste. Bri­an Jou­bert a décroché son pre­mier titre de cham­pi­on du monde, 42 ans après Alain Cal­mat. Après avoir récem­ment acquis son titre européen, le glis­sant poitevin a le vent en poupe et le monde à ses lames.

En ce moment même au cham­pi­onnat du monde à Mel­bourne, Lau­re Man­au­dou écrit une page impor­tante de la nata­tion française. En effet, la Marie-Jo Pérec des grands-bassins a été ce week­end la pre­mière nageuse tri­col­ore à con­serv­er son titre du 400m “freestyle” en finis­sant à une poignée de cen­tièmes de son record mon­di­al. Le relais 4x100m mas­culin, lui, repar­ti­ra de Mel­bourne égale­ment avec une hon­or­able médaille de bronze.

Je don­nerai une men­tion spé­ciale de ces cham­pi­onnats aqua­tiques à Vir­ginie Dedieu qui est dev­enue, jeu­di dernier, cham­pi­onne du monde de nata­tion syn­chro­nisée solo et devient la seule de sa dis­ci­pline à rem­porter trois titres mon­di­aux con­sé­cu­tifs… Un titre assez excep­tion­nel puisqu’il inter­vient après une inter­rup­tion de car­rière de près d’un an et demi, le temps d’empocher son diplôme d’ar­chi­tecte d’in­térieur.

Alors que l’OM per­dait la recette du Kachkar (250g de beurre, 250g de farine, 250g de sucre et 115 mil­lion d’eu­ros), le reste du sport français a vécu un mois de mars flam­boy­ant riche en suc­cès. Les cham­pi­onnats du monde de nata­tion n’é­tant pas ter­minés, espérons que la dynamique se pro­longe…

0 réflexion sur « La ruée vers l’or… »

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.