Le courroux de Roux

Autricum Carnaval

J’ai été bien mal­gré moi à l’origine d’une sus­pen­sion de séance d’une dizaine de min­utes au con­seil munic­i­pal de Lucé du 22 juin dernier, pour avoir nég­ligem­ment pris quelques pho­tos pour votre jour­nal préféré.

Le courroux de Roux - Conseil municipal de Lucé (22 juin 2006)
Le cour­roux de Roux — Con­seil munic­i­pal de Lucé (22 juin 2006)

Le courroux de Roux

Xavier Roux, con­seil­lé par ses trois col­istiers, et qui man­i­feste­ment m’avait pris en grippe au point d’éviter toute dis­cus­sion après l’incident, a demandé la saisie de mon matériel, en vain. Voulant faire val­oir son droit à l’image (cocasse car rien n’avait encore été pub­lié, mais ce doit être sa vision toute per­son­nelle du principe de pré­cau­tion), il a annon­cé qu’il por­tait plainte con­tre moi. J’ai fourni mes papiers à la police munic­i­pale (deux agents tout de même, puis deux de plus arrivés en ren­fort pour maîtris­er le forcené que je suis) en refu­sant de quit­ter la salle.

À la fin du con­seil sur le park­ing de la mairie, il est passé à côté de moi et je lui ai demandé : « Alors M. Roux, vous ne voulez vrai­ment pas une petite pho­to… pour votre cam­pagne ? » Hausse­ment d’épaule en guise de réponse… Il faut not­er que l’attitude la plus respectable dans cette non-affaire a été celle du doyen de l’assemblée, en la per­son­ne de Boris Min­sky, que j’avais dans mon viseur deux sec­on­des aupar­a­vant et qui n’en a pas fait tout un plat.

Quand la gauche dom­i­nante tape sur la gauche majus­cule, que la droite joue les arbi­tres et son extrême les spec­ta­teurs, on se dit que la démoc­ra­tie part en que­nouille, et qu’il est grand temps de remet­tre toutes ces per­son­nes imbues d’elles-mêmes à leur juste place : dans les cuisines, où elles pour­ront con­tin­uer leurs tam­bouilles et magouilles.

Pub­lié à l’o­rig­ine sur le site Pétales de Vent.


Auteur/autrice : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.