L’opposition en carton à Lucé, les Vauroux à vau-l’eau à Mainvilliers…

Ça gaza­it dur hier à la réu­nion publique organ­isée pour la réou­ver­ture des Vauroux…

- Frédéric Teboul (divers gauche) de Lucé : “J’ai été choqué par la façon dont l’op­po­si­tion de gauche à Lucé a voté la délibéra­tion du con­seil munic­i­pal con­cer­nant le nom­bre de représen­tants au futur syn­di­cat des Vau­roux”.

Moi aus­si du reste, ça me les brise menues de voir ces gauch­es sans par­ties s’aplatir molle­ment pour ensuite ânon­ner comme des chèvres qu’ils sont les garants des intérêts citoyens, les vrais démoc­rates de la vraie gauche…

Conseil municipal de Lucé, compte-rendu du 15 décembre 2006 (L'Écho Républicain)

De ma fesse gauche, oui ! Mais atten­dons la suite…

Piqué au vif, le con­seiller général de Lucé, Xavier Roux (PS), s’é­tant sen­ti visé, a répon­du à son opposant aux dernières élec­tions can­tonales que “nous ne sommes pas en réu­nion poli­tique” tout en jus­ti­fi­ant la déci­sion de son groupe d’op­po­si­tion. Lequel avait déjà déclaré, ne cachant pas sa colère (Ah ! le cour­roux de Roux…), si on avait voté con­tre, on nous aurait accusés de faire traîn­er les choses.

Xavier Roux

C’est moi ou Roux se rouille ???

Ce type nous dit en gros qu’en encour­ageant Lau­rans à blo­quer la créa­tion du syn­di­cat par ses pré­ten­tions exagérées, on avance plus vite. Gra­tien, Emmanuel, voire même Jacques, je vous en prie, ne lais­sez pas cet élu courageux s’en­fon­cer tout seul ! Réagis­sez comme vous savez le faire au con­seil munic­i­pal, taisez-vous !

Un citoyen lamb­da a ensuite pris la parole pour met­tre dos à dos les poli­tiques. J’é­tais là il y a un an et j’ai l’im­pres­sion d’en­ten­dre les mêmes choses. On ne veut pas d’un débat poli­tique. Si la piscine n’a pas rou­vert, c’est bien à cause de cela.

Le dialogue Minsky-Châtel n'aura pas lieu (L'Écho Républicain, 19-12-2006)

C’est fou ce que les citoyens lamb­da peu­vent faire chi­er leur monde ces temps-ci…

À dis­sert­er à tout pro­pos et à don­ner leur avis (les poli­tiques le leur deman­dent ? Non ! Bah alors…), ils en auraient presque oublié qu’avec 6 élus (dont le vert Legrand et Robbe, classés à gauche) pour Lucé et 5 pour Mainvil­liers, la ville qui réclame la majorité des deux-tiers dans le futur syn­di­cat se serait retrou­vé en posi­tion de minorité en cas d’en­tente des gens de gauche… HORREUR !!!

Source : L’É­cho Répub­li­cain des 15 et 19 décem­bre 2006


Auteur/autrice : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.