Pitié, gardez Alain Rémond !

Aujourd'hui rien à dire mais "c'est pas parce qu'on a rien a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule"

Enfin non, je veux dire, ren­dez-nous Alain Rémond, lais­sez-le-nous, lais­sez-nous le garder, gardez-le, quoi !

Je lisais il y a quelques semaines dans mon mag­a­zine favori l’ire d’un des lecteurs, out­ré, « cour­roucé » même, de voir sa Bre­tagne souil­lée par autre chose que des nitrates, en l’occurrence la pluie de mots du sieur Alain Rémond, et de men­ac­er le jour­nal de sanc­tions finan­cières, à défaut d’exiger manu mil­i­tari le licen­ciement de l’impétrant pour cause de lèse-Breton.

Une pétition pour Alain Rémond

Néan­moins Mar­i­anne, je vous en prie, gardez Alain Rémond, lui, lui-même et en per­son­ne !

Alain Rémond - Lisez attentivement la notice
Alain Rémond — Lisez atten­tive­ment la notice

N’en déplaise à mon « colecteur », on col­lecte sou­vent dans le champ du poète les fleurs de son pro­pre bon­heur et ce ne sont pas quelques maux anodins qui fer­ont détester quelques mots taquins ; donc être indul­gent avec ce vrai poète ! Comme tout les arti­sans du texte, il chante ses sujets et son verbe l’enchante…

Mais je ne sais pas si ce vacanci­er s’est fait, une fois, mouiller sur le quai d’un gare de l’Eure-et-Loir. Autrement je le com­prends, ça va tou­jours mieux en le disant…

Alors Jean-François, vous qui êtes venus à Chartres en com­pag­nie de Mohamed Sifaoui et qui n’avez eu le temps de voir la beauté, ni du blé, ni du vent, vous con­vien­drez qu’il faut gardez Alain Rémond, car ce n’est point dérai­son que de se livr­er d’humour. Je con­sens même à pay­er dou­ble d’abonnement pour assur­er la cau­tion ; même lire les mots croisés, la pub, le blanc entre les lignes…

Et en pas­sant, mer­ci à Guy et mes respects à Odile Grand.

Un philoré­mond aguer­ri mais rémon­dophile fraîche­ment converti…


Auteur/autrice : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.