Remaniement ministériel : la photo du nouveau gouvernement…

Mar­i­anne a déniché pour vous en exclu­siv­ité la pho­to du prochain gou­verne­ment de Nico­las Sarkozy, l’hyperprésident…

Ils se tien­nent tous, fiers et droits, sur le per­ron de l’Élysée : les 21 futurs min­istres entourent Nico­las Sarkozy à l’issue d’une réu­nion de pré­pa­ra­tion du prochain remaniement. Ni Manuel Valls, ni Alexan­dre Legrand et pas plus de Bernard Laporte dans cette équipe, pour le moins orig­i­nale, qui offre une nou­velle vision de la rup­ture dans la con­ti­nu­ité.

Gouvernement Sarkozy
Gou­verne­ment Sarkozy

Selon nos infor­ma­tions, le Con­seil con­sti­tu­tion­nel a approu­vé ce nou­veau gou­verne­ment qui entérine le virage hyper­ac­t­if pris par le Prési­dent de la République. Aucune date n’a été don­née sur la prise en fonc­tion de cette nou­velle mou­ture, on attend encore l’avis du comité con­sul­tatif de bioéthique sur la ques­tion !

Effrayant, non ?…

Source et légende : Mar­i­anne, “Le goût de la vérité n’empêche pas de pren­dre par­ti” (Albert Camus)


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

2 réflexions sur « Remaniement ministériel : la photo du nouveau gouvernement… »

  1. Mal­gré l’omniprésence du prési­dent, n’oublions pas que le pre­mier “sin­istre” et quelques un des bouf­fons roy­aux sont loin d’être inac­t­ifs… Cela reste donc un tra­vail d’équipe.
    Ce n’est pas encore la monar­chie absolu mais cela rap­pelle étrange­ment les monar­chies du 19e siè­cle en France, avec un par­lement que l’on osait pas nom­mer Assem­blée nationale, et qui du coup s’appelait cham­bre des députés… rem­pli d’aristocrates et de grands bour­geois. Et le prési­dent ou le monar­que, ce n’est qu’une ques­tion de séman­tique.
    Mais peu importe le con­tenant, seul le résul­tat compte… Et en monar­chie comme en république, la réelle démoc­ra­tie reste plus que dis­crète dans nos insti­tu­tions.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.