Samy Naceri

L'Écho des Maux

Il est trop lourd sans doute de s’ap­pel­er Samy Naceri.

Samy Naceri
Samy Nac­eri

Samy Naceri

Retour case ennuis
avec la police,
avec pour hori­zon la prison.

Le vig­ile a dit non :
impos­si­ble de rentrer
dis­cothèque interdite
délit de sale gueule
délit de notoriété :
inutile couteau,
coup de chaud.
il est trop lourd
sans doute de s’appeler
Samy Naceri.

Encore un coup de trop,
une ligne de plus sur le casier :
il doit pay­er comme les autres
sa dette à la société…

Et pourquoi pas chang­er de peau,
de nom, de renom, de sang ?
Et s’il a dealé au Vieux-Puits,
s’il a fait le Taxi,
si la notoriété lui est montée
à la tête,
s’il s’est sen­ti exclu, rejeté,
doit-il pour autant
être encore jeté en pâture,
être mis en avant,
servir de bouc-émissaire
pour faire oublier
ceux qui ne payent jamais,
ceux qui cri­ent au loup
et qui s’auto-amnistient ?

Dans nos têtes, Samy Naceri,
c’est le petit gars de Luc Besson
qui joue au jus­tici­er et fait
la nique aux radars, aux policiers,
nou­veau 007 marseillais,
le représen­tant des cités
qui a un peu trop réussi.

Maître Renard


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.