Some Good Jazz…

John Fran­cis, dit Jaco, Pas­to­rius naît en 1951 en Penn­syl­vanie. Son père, musi­cien pro­fes­sion­nel (bat­teur et chanteur) est d’o­rig­ine alle­mande et sa mère d’o­rig­ine fin­landaise. Il a 7 ans quand sa famille s’in­stalle en Floride. C’est là que Jaco passe son enfance et s’im­prègne de toutes les musiques qu’il peut enten­dre (musique des Caraïbes, jazz, Rhythm and Blues, rock…).

Il est allé à l’é­cole élé­men­taire à la St. Clement Catholic School, puis au lycée au North­east High à Oak­land Park. Ath­lète doué, il a pra­tiqué de nom­breux sports, dont le foot­ball améri­cain, le bas­ket­ball, le base­ball. Il sem­ble que son arro­gance lui ait valu des déboires assez tôt : à 13 ans, il fut pris en embus­cade par un joueur de foot­ball énervé con­tre lui, ce qui lui lais­sa un poignet brisé, et affec­ta con­séquem­ment sa capac­ité à jouer de la batterie.


Il s’ini­tie au piano, à la gui­tare et même au sax­o­phone. À 15 ans, après une nou­velle opéra­tion au bras, il adopte défini­tive­ment la basse. Il utilise une basse fret­less qu’il s’est bricolée à par­tir d’une Fend­er Jazz Bass 1962 en y enl­e­vant les frettes, en recou­vrant le manche de plusieurs couch­es d’un ver­nis epoxy et en y adap­tant des cordes à « filets ronds ».

Il débute dans des orchestre locaux, notam­ment « La Olas Brass », un groupe de cuiv­res de neuf musi­ciens, qui fai­sait des repris­es d’Aretha Franklin, Otis Red­ding, Wil­son Pick­ett, James Brown et le Tijua­na Brass : le bassiste David Neubauer étant par­ti, il prit la place et com­mença son ascen­sion irré­sistible de bassiste légendaire. Il joue, un temps, sur des bateaux de croisière (il va crois­er les musi­ciens des Wail­ers et décou­vrir le reg­gae en Jamaïque). Il fait une très longue tournée avec les C.C. Rid­ers (alias Cochran’s Cir­cuit Rid­ers), le groupe du chanteur Wayne Cochran. Pas­to­rius con­sid­ér­era tou­jours cette tournée comme la péri­ode la plus heureuse de sa vie.

Auteur/autrice : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.