Les Nouvelles Vénitiennes (4) : Une morte bien ordonnée

Cette nuit-là, il neigeait et le médecin per­son­nel de l’évêque, le doc­teur Anto­nio Sal­vati­ci, n’avait qu’une envie, celle de ren­tr­er chez lui, bien au chaud. Le temps était rude, comme pour aggraver étrange­ment un peu plus la sit­u­a­tion de cette région sin­istrée par la pre­mière Guerre Mon­di­ale.

Con­tin­uer la lec­ture de « Les Nou­velles Véni­ti­ennes (4) : Une morte bien ordon­née »