Le Manifeste des évidences (11)

Il n’y a qu’à voir le marché de Chartres, place Bil­lard, un same­di matin. Avant tout des vendeurs à la pelle, « qui veut des poireaux », à chaque extrémité des vendeurs et des oignons, y sont pas beaux mes oignons ?

Con­tin­uer la lec­ture de « Le Man­i­feste des évi­dences (11) »

Le Manifeste des évidences (10)

Il n’y a qu’à voir le marché de Chartres, place Bil­lard un same­di matin, y’a pas plus infor­mé, pas plus organ­isé…

Con­tin­uer la lec­ture de « Le Man­i­feste des évi­dences (10) »

Le Manifeste des évidences (9)

La machine à café, c’est l’en­droit stratégique d’une entre­prise pour les con­ver­sa­tions, tout employé sait ça.

Con­tin­uer la lec­ture de « Le Man­i­feste des évi­dences (9) »

Le Manifeste des évidences (8)

Jamais il n’avait été aus­si facile de com­mu­ni­quer, mais para­doxale­ment, jamais l’in­di­vidu ne s’est sen­ti aus­si seul, au sein du groupe, depuis que tous y sont intra­con­nec­tés.

Con­tin­uer la lec­ture de « Le Man­i­feste des évi­dences (8) »

Le Manifeste des évidences (7)

Inter­net, les instances inter­na­tionales et les gou­verne­ments, les plus gross­es sociétés, les trans­ac­tions finan­cières mon­di­al­isées, cette page même, la votre peut-être, son adresse, tout est hyper­liens.

Con­tin­uer la lec­ture de « Le Man­i­feste des évi­dences (7) »

Le Manifeste des évidences (6)

Inter­net ne fera pas dis­paraître le papi­er et j’avoue que cela me réjouit, je sais au moins que mon méti­er à un avenir.

Con­tin­uer la lec­ture de « Le Man­i­feste des évi­dences (6) »

Le Manifeste des évidences (5)

Je n’ai ni l’in­flu­ence ni les moyens, et encore moins l’en­vie d’une multi­na­tionale, du moins au niveau financier. Cepen­dant, inter­net me per­met de com­mu­ni­quer, dans les langues que je maitrise et de vive voix si je le souhaite, avec n’im­porte qui, n’im­porte où sur le globe.

Con­tin­uer la lec­ture de « Le Man­i­feste des évi­dences (5) »