Lettre ouverte à Laure de la Raudière

Madame la députée, j’é­tais jusqu’au 26 décem­bre dernier habi­tant de Lucé, dans votre cir­con­scrip­tion. Sous le coup d’une mesure d’ex­pul­sion depuis juil­let 2007 et n’ayant plus les moyens d’as­sur­er mon main­tien dans le loge­ment, j’ai demandé ce jour-là à l’OPAC 28 (devenu depuis Habi­tat Eurélien) un ren­dez-vous pour le lende­main afin d’établir l’é­tat des lieux sor­tant et ain­si ren­dre les clés avant la fin de l’année, ceci dans le but d’éviter une nou­velle dette rel­a­tive à la taxe d’habitation payable en 2008.

Con­tin­uer la lec­ture de « Let­tre ouverte à Lau­re de la Raudière »

La langue de bois du coléoptère (3)

Je reste fon­da­men­tale­ment per­suadé que la volon­té farouche de sor­tir notre pays de la crise inter­pelle le citoyen que je suis et nous oblige tous à aller de l’a­vant dans la voie d’un plan cor­re­spon­dant véri­ta­ble­ment aux exi­gences légitimes de cha­cun.

Con­tin­uer la lec­ture de « La langue de bois du coléop­tère (3) »