Zébulon et Fabulon sont sur un bateau…

Le 14 févri­er 2007, les Libanais rendaient hom­mage à Rafik Hariri, l’an­cien Pre­mier min­istre libanais assas­s­iné deux ans aupar­a­vant.

Con­tin­uer la lec­ture de « Zébu­lon et Fab­u­lon sont sur un bateau… »

Happy birthday “No futur” !

Anarchy in UK

Cette année, on fête les 30 ans du mou­ve­ment punk. Au lieu de chanter bête­ment “hap­py birth­day”, je vous pro­pose plutôt de repren­dre tous en cœur cette petite bluette qui reste aus­si un hymne à la tolérance. Remer­cions au pas­sage Les Béruri­ers Noirs, auteurs du texte qui va suiv­re mais aus­si d’un cri extrême­ment pri­maire et néan­moins tou­jours val­able :
“La jeunesse emmerde le Front Nation­al !”

Con­tin­uer la lec­ture de « Hap­py birth­day “No futur” ! »

J’ai vu… un clip de Niagara toujours d’actualité !

L’his­toire de Nia­gara com­mence à Rennes en 1979 lorsque se pro­duit la pre­mière for­ma­tion de Daniel Chen­evez à la MJC La Pail­lette. Ce jeune pianiste, gui­tariste et chanteur forge son style sur scène au sein de dif­férents groupes. Il par­ticipe à la deux­ième édi­tion des Trans­mu­si­cales de Rennes au début des années 80. Lors de l’édi­tion suiv­ante, il ren­con­tre Muriel Moreno et d’autres musi­ciens dont José Tamarin, avec qui il forme le groupe l’Om­bre Jaune. Après quelques con­certs, Daniel et Muriel déci­dent de par­tir en duo, ain­si naît Nia­gara.

Con­tin­uer la lec­ture de « J’ai vu… un clip de Nia­gara tou­jours d’actualité ! »

Adieu à Proche-Orient.info

Alors que la France s’en­gage dans une année élec­torale déter­mi­nante, un mod­este titre de presse, Proche-Orient.info, dis­paraît. Dis­ons-le comme nous le pen­sons, le ressen­tons, le vivons : POI est trop indépen­dant, trop incon­trôlable, quand tant de ses thèmes seront au cœur des débats durant les mois de cam­pagne.

Con­tin­uer la lec­ture de « Adieu à Proche-Orient.info »

Cana bis !

Dix ans après l’opéra­tion armée israéli­enne au Liban, surnom­mée les “raisins de la colère”, et qui avait fait plus d’une cen­taine de vic­times, l’État Hébreu remet ça et bom­barde à tout va dans le sud du Liban, offi­cielle­ment pour neu­tralis­er le Hezbol­lah. Mais encore une fois, ce sont les civils qui trin­quent…

Guerre au Liban

Source : L’É­cho Répub­li­cain