Tiens-le bien !


Éti­enne, Éti­enne
Oh ! Tiens-le bien
Bais­ers salés salis
Tombés le long du lit de l’inédit
Il aime à la folie
Au ralen­ti je soulève les inter­dits
Oh !
Éti­enne, Éti­enne
Oh ! tiens-le bien
Affolé affolant
Il glisse comme un gant
Pas de lim­ite au goût de l’after beat
Reste allongé je vais te ral­lumer
Aïe
Éti­enne.

Éti­enne, Éti­enne, Éti­enne
Oh ! tiens-le bien
Alléché, mal léché
Accolés tout col­lés
Très alan­guie, je me sens étour­die
Toute alour­die, mais
Un très grand appétit
Oh !
Éti­enne, Éti­enne, Éti­enne
Oh ! tiens-le bien
Délassé, délais­sé, enlacé, élancé
Si je te mords et encore et encore
Quand dans le dos
Je souf­fle le mot :
Oh ! Éti­enne.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.