Traduire le Pujadas : mode d’emploi…

La chas­se au scoop fait des rav­ages dans le ser­vice pub­lic : pensez donc l’au­dace inouïe de ces valeureux jour­nal­istes par­tis enquêter sur un sujet ô com­bi­en pri­or­i­taire et d’im­por­tance : la prise d’o­tages de la mater­nelle de Neuil­ly, en 1993. David Pujadas nous annonçait même dans sa messe vespérale un témoignage “pour la pre­mière fois, à vis­age décou­vert”…

Bigre ! Quel insen­sé pou­vait donc ain­si met­tre sa vie en jeu pour un ultime devoir de vérité cathodique ? Réponse en souri­ant de Maja Neskovic, jour­nal­iste d’Arrêt Sur Images, avec qui l’ap­pren­tis­sage du Pujadas nous paraît tout de suite moins com­pliqué…


Auteur : Lafontanelle

Hylotrupes bajulus les soirs de pleine lune...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.