Voici la banlieue de Sarkozy…

Com­ment quelqu’un vivant dans cette “ban­lieue dorée” peut-il con­naître et com­pren­dre les prob­lèmes de la vraie ban­lieue ?

Auteuil, Neuil­ly, Passy : ghet­to pour rich­es…


1 réflexion sur « Voici la banlieue de Sarkozy… »

  1. Hé mec
    Je me présente
    Je m’appelle Charles-Hen­ri Du Pré
    J’habite à Neuil­ly
    Dans un quarti­er mal paumé
    Je suis fils unique
    Dans un hôtel par­ti­c­uli­er
    C’est la croix, la ban­nière
    Pour me sus­ten­ter.
    Pas un arabe du coin
    Ni un Euro­marché.

    Auteuil, Neuil­ly, Passy : Tel est notre ghet­to

    Hé mec, mon nom à moi
    C’est Hubert, Valéry
    Patrick, Stanis­las
    Duc de Mont­moren­cy
    A 5 ans et demi
    J’avais déjà ma Fer­rari.
    J’pouvais pas la con­duire,
    Bien sûr, j’étais trop p’tit !

    As-tu saisi mon pote
    Notre envie de révolte ?
    J’ai envie de crier
    “Zut, flûte, crotte, chi­er ”

    Auteuil, Neuil­ly, Passy : c’est pas du gâteau
    Auteuil, Neuil­ly, Passy : tel est notre ghet­to.

    Salut, tu vas bien ?
    Salut, tu vas bien ?

    Y en a marre du Fau­chon,
    Du Hédi­ard, du saumon, du caviar

    Salut, c’est Patrick à l’appareil
    Ouais, c’est Pat’, Tu vas bien ?

    Et moi ? Et moi ?
    Tu ne sais pas quelle est ma vie ?
    A côtoy­er Chan­tal
    Ou bien Marie-Sophie
    A faire le baise-main
    A des pétass­es mal baisées
    Enfin, j’ai voulu dire
    A des filles un peu coincées

    Je veux être un voy­ou,
    Vrai de vrai hors la loi.
    Mais quand t’es né ici mon frère,
    Vous n’avez pas le choix.
    Y en a marre des Ségolène, Sylvie, des Mylène
    Gwen­do­line, Eglan­tine,
    Marie-Chan­tal

    Y en a marre, mon frère,
    On a de gros prob­lèmes.
    Y en a marre, mon frère,
    De subir le sys­tème.

    Mon avenir à moi est déjà tout tracé :
    Boites privées, Sci­ence Po, l’ENA ou H.E.C.
    Et dans le pire des cas
    Si je ne tra­vaille pas,
    Fau­dra que je reprenne
    La boite de papa.

    Salut, tu vas bien ?

    Auteuil, Neuil­ly, Passy : c’est pas du gâteau
    Auteuil, Neuil­ly, Passy : tel est notre ghet­to.

    Mec, nous sommes tous les pro­duits
    D’une société économique dépen­dante
    Des fluc­tu­a­tions bour­sières
    Qui désta­bilisent le marché.
    Oui mec !
    Et pour sor­tir de ce car­can
    Édu­catif, cap­i­tal­iste
    Il faut savoir dire non, non, non, mec !

    Salut, tu vas bien ?

    Auteuil, Neuil­ly, Passy : c’est pas du gâteau
    Auteuil, Neuil­ly, Passy : tel est notre ghet­to.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.